Panier
Élément ajouté Élément mis à jour Élément supprimé

Votre panier est vide.

L’artisanat mexicain est très coloré et varie selon les communautés autochtones des différents régions du Mexique.

Par exemple dans l’état d’Oaxaca, dans le sud-est du pays, on trouve des pièces textiles (Huipils, tuniques, robes) majoritairement brodées, alors que dans les états de Chiapas ou Guerrero on trouvera plus des vêtements tissés.

Parfois on confond ces deux techniques semblables mais pas pareilles, alors voici quelques infos à retenir pour les difèrencier :

BRODERIE

La broderie est un art qui consiste en l'ornementation, au moyen de fils textiles, d'une surface souple, généralement un tissu.

Pour élaborer une broderie on utilise une aguille, une machine de pédale.

La Technique de Cadenilla, les Huipiles de l’Isthme de Tehuantepec à Oaxaca, la broderie de San Antonino Castillo Velasco, la broderie de Jalapa de Diaz, la broderie Otomi et la technique du point de croix sont des exemples de broderies mexicaines.

TISSAGE

En revanche, un tissage est l’entrelacement de fils, de cordes, d'alfa, etc., pour former des tissus, des tresses, des nattes ou autres choses similaires.

Il existe différents techniques de tissage. La plus répandu au Mexique est celui avec un métier à tisser qui peut être à la taille ou de pédal, notamment pour élaborer le zarape de saltillo et les très beaux tapis de Teotitlan del Valle à Oaxaca.

Le célèbre « Rebozo mexicain » est élaboré avec cette technique. Les états qui sont connus pour élaborer cet élèment de l’identité mexicaine, née du mélange avec d’autres cultures, sont le Chiapas, le Guerrero et sans aucun doute le San Luis Potosi à Santa Maria del Río.

Broderie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Top magnifiercross