La fête des morts: entre mysticisme et tradition

Les 1er et 2 novembre, la visite d’êtres chers qui ne sont plus physiquement sur ce plan terrestre est célébrée et attendue, mais leur esprit vient nous rendre visite pour une nuit. C’est l’occasion de se souvenir de leur présence, de sentir leur âme proche, comme s’ils étaient encore là, avec nous.
Chaque année, depuis début octobre (car dans certaines communautés mexicaines on dit qu’à partir du 31 octobre les festivités des fidèles partis commencent par la visite des âmes des petits qui ne sont plus physiquement avec nous).
Cette tradition mexicaine était déjà célébrée depuis l’époque préhispanique. Peut-être pas avec tous les éléments qui la caractérisent actuellement, mais nos ancêtres avaient déjà une relation avec la mort du respect et où la vie telle qu’elle est connue se termine, mais c’est le début d’une autre étape. C’est à partir du XVIe siècle, avec l’arrivée des Espagnols, qu’il est devenu une fête métisse telle que nous la connaissons aujourd’hui. Cela s’est mélangé avec la célébration avec les festivités catholiques des fidèles défunts: le pain des morts, qui est fait avec du blé et du parfum de fleur d’oranger, sont des éléments de cette influence espagnole. Chaque région du Mexique, ayant ses propres coutumes et symboles, a apporté ces couleurs et cette diversité à cette célébration. Par exemple, dans la ville de Janitzio, dans l’État du Michoacán, une soirée est organisée dans les cimetières, où avec des bougies, de la musique et de la nourriture, ils rendent hommage aux êtres chers qui sont partis. Un autre exemple est l’ajout de symboles typiques de la région, comme le jaguar ou les candélabres en forme de cerf dans certaines communautés de l’état du Chiapas. Deux éléments caractérisent cette célébration:

 

-L’autel des morts:

L’Autel des Morts est un mélange d’éléments de la culture préhispanique mexicaine et de l’héritage espagnol. Ce sont les signes qui sont présents sur chaque autel mexicain.

 

-PAIN DE MORTs

Il symbolise la bonté de l’hôte et de la terre.

– des bougies

Ils symbolisent l’amour et guident les âmes des morts vers l’autel.

-verre d’eau

Prendre soin de la soif des âmes qui ont entrepris ce long voyage vers l’autel et leur donner la force de revenir.

– Guirlandes de papier picado

Il symbolise l’union entre la vie et la mort. Aussi la joie de recevoir les esprits de nos proches.

-INCENSO (COPAL)

Souvent utilisé comme élément de purification et de prière, il chasse les mauvais esprits et attire les esprits vers l’autel.

-Crânes en sucre ou en chocolat.

Ils symbolisent le défunt de la famille.

-Sel

Symbole de purification des âmes.


– Fleurs CEMPASUCHIL (rose d’inde) CHEMIN DE FLEURS

Son arôme et sa couleur guideront les esprits vers l’autel.

-OBJETS, NOURRITURE OU PHOTOS DES DÉCÉDÉS


À  celui ou à ceux qui l’autel est dédié. Outre sa nourriture préférée. Ses choses préférées aussi: alcool, cigares, bonbons.

-Fleurs

Les fleurs blanches symbolisent le ciel, les jaunes guident les âmes des défunts vers cet univers.

-UNE CROIX DE CENDRE OU DE BOIS

Aide les esprits à réparer leurs erreurs dans leur vie.

 

– Pain de mort


Un élément de la gastronomie mexicaine qui mêle tradition mexicaine préhispanique et héritage colonial est sans aucun doute le PAN DE MUERTO ou PAIN DES MORTS MEXICAINS.
Selon la tradition orale du Mexique, il existe plusieurs versions de l’origine du Pan de Muerto: l’une d’elles dit qu’à l’époque préhispanique, les habitants pratiquaient des sacrifices humains lors de rituels, où une fille était sacrifiée et son cœur submergé dans un pot avec de l’amarante à puis être mordu en offrande. Les Espagnols, pendant la Conquête, trouvèrent cette situation si violente qu’ils cherchaient un moyen de remplacer le rituel. Ils ont donc créé un pain des morts fait de farine de blé en forme de cœur et recouvert de sucre rouge, pour représenter le cœur de la jeune femme.
Voici la signification des symboles de cet élément mexicain essentiel de la Fiesta de los Muertos, en particulier sa place importante sur l’autel mystique des morts: (Voir infographie)
Grâce à tout le symbolisme, la richesse et la tradition de la culture mexicaine, la célébration du Jour des morts a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2008.

 

 

 

Source: https://news.un.org/es/story/2019/10/1464731

https://www.latimes.com/espanol/mexico/articulo/2019-10-30/nueve-cosas-que-debes-saber-sobre-la-celebracion-del-dia-de-muertos-en-mexico#:~:text=El%20D%C3%ADa%20de%20Muertos%2C%20que,cat%C3%B3licas%20de%20los%20fieles%20difuntos.

Laisser a commentaire