« Pelearan a 2 de 3 caidas sin limite de tiempo » ou encore « pelearan mascara contra cabellera » Avez-vous déjà entendu ça ?   Aujourd’hui je vais vous parler de nos héros mexicains. Avez-vous entendu parler de "El Santo", ou encore "Blue demon"?

Ces vengeurs masqués qui luttaient contre les méchants dans les films mexicains, mais ils n'était pas que des comédiens, ils combattaient pour de vrai! Ce qui s'appelle la "Lucha libre". Ce combat de catch mexicain a connu ses débuts dans les combats de lutte gréco-romaine pratiqués pendant l'occupation par les troupes françaises au Mexique.

Catch-as-catch-can

Ce combat de catch mexicain a connu ses débuts dans les combats de lutte gréco-romaine pratiqués pendant l'occupation par les troupes françaises au Mexique.

La "lucha libre" s'est inspirée d'autres disciplines sportives: comme le jiu-jitsu japonais et le Wrestling des Etats-Unis. Pour revenir à nos amis masqués: celui qui pratique la "lucha libre" s'appelle un "LUCHADOR". La plupart des "luchadores" portent un masque: pour garder leur identité secrète, c'est la tradition en plus!

Patrimoine culturel de la ville de Mexico

Cette discipline sportive est plus qu’ne discipline au Mexique: depuis les années 40, la "lucha libre mexicana" est devenue un mélange d'identité, culture et symbole dans la culture populaire mexicaine & est ancrée

« Lucharan a 2 de 3 caidas sin limite de tiempo » ou encore « pelearan mascara contra cabellera » Qui n’a pas déjà entendu ça ? Cette lutte mexicaine est un peu du « circo, maroma y teatro » un combat  avec des mouvements théâtralisés, un peu exagérés, voulant attirer l’attention des « aficionados » pour leur faire passer un bon moment.  On dit que ce sport « est suivi plus que d’autres sports comme le footbal »

Alors, ça vous a donné envie de découvrir la « lucha libre mexicana » ?

Lucha libre en México, historia de la AAA y CMLL

Top magnifiercross